Destinations

Les informations du monde à vos pieds

Dubrovnik
23 juillet 2019

La spectaculaire nuit sans fin de Dubrovnik

On l’appelle « La perle de l’Adriatique », non sans raisons. Peut-être car il s’agit de l’une des villes médiévales construites au bord de l’océan les plus spectaculaires ? Ou bien en raison de l’histoire que renferment ses murailles et ses châteaux anciens ? En tout cas, la ville de Dubrovnik est une destination où l’on peut pratiquement tout faire et tout visiter, ce sera donc toujours le bon moment pour mettre les voiles en direction de la côte croate.

Dubrovnik se situe à l’extrémité sud de la Croatie, pratiquement à la pointe du pays, à la frontière du Montenegro. Les températures de ces latitudes ne sauraient être plus méditerranéennes (attention aux chaleurs estivales) et la ville se prête facilement à une découverte de ses rues (ainsi que de ses terrasses et ses buvettes, typiques des régions côtières).

La journée, la ville de Dubrovnik n’est qu’histoire et architecture aux traits médiévaux. Les murailles sont spectaculaires et ses quinze bastions représentent parfaitement le type de conflits que ces villes devaient affronter –aux emplacements stratégiques très prisés- au Xº siècle (vous vous souvenez, les temps où il n’y avait ni Smartphones ni Instagram…? C’est jusque là que nous remontons).

Et lorsque la nuit tombe, la ville de Dubrovnik devient un centre festivalier qui a peu à envier aux principales capitales européennes. Une vieille ville qui regorge de bars et les chaudes nuits de la Méditerranée sont la perte de ceux et celles qui recherchent la fête et une ambiance animée jusqu’au petit matin.

À Dubrovnik, la fête se prépare intra-muros, toujours à l’intérieur du périmètre délimité par ses énormes murailles. Parmi les ruelles pavées et les petites rues étroites, vous trouverez des bistrots tels que le Buza Bar, une terrasse située en haut d’une falaise surplombant la mer, dont la vue est à couper le souffle. Une autre option est le Revelin Club, situé dans une forteresse de plus de cinq cents d’âge. Bien que ces endroits ne soient pas des plus économiques (on y paie plus la vue qu’autre chose), les visiter vaut le détour.

Enfin, l’un des clubs les plus reconnus est le Lazareti. Même si sa spécialité est la musique électronique, des concerts en live et des expositions diverses et variées sont également organisés de temps en temps. Un must pour découvrir la véritable nuit à Dubrovnik.

Photo | Luca Sartoni

Tags:
Sans commentaires

Poste un commentaire

captcha

Soumettre